• En Librairies:      

    25/09 - AGOSTO - Bedebox
    25/09 - TORTON, RENAUD, BARUTTI - Collect Market (Tour et Taxis)
    29/09 - AURITA - BD Web
    30/09 - PAPADATOS & AURITA - Flagey
    01/10 - MALLIE - Flagey
    01/10 - HERMANN - Paradise BD
    01/10 - ADAM - Skull

    Lire la suite...

Séparation pour Les Nombrils

Des bisbrouilles comico-tragiques, il y en a eu des pelles (et des râteaux!) dans cette superbe série de Delaf & Dubuc.
Aujourd’hui pourtant et malgré son succès, son avenir parait bien sombre…

Mise en garde: cette info n'est pas nouvelle: elle fut publiée une première fois le 17 octobre 2021.

 

Nombrils-Fin-00001_1000x684.jpg

Les Nombrils est l’une des séries-phares des éditions Dupuis depuis une dizaine d’années. Faisant partie de la nouvelle génération d’auteurs à succès, Delaf et Dubuc en sont les auteurs.
Particularité: s’ils sont collègues de travail, ils formaient aussi un couple dans la vie.
Malheureusement, un peu avant la Pandémie, leurs chemins se sont séparés (Maryse Dubuc est venue vivre sur Bruxelles, alors que Marc Delafontaine est resté au Canada) et on craint depuis très fort pour l’avenir de leur série.

Nombrils-Fin-00004_1000x562.jpg

L’histoire du IXème Art regorge de brouilles entre auteurs amenant leur série à voler en éclat sans terminer les arcs narratifs qui avaient été ouverts...
Officiellement en suspend depuis des mois, Delaf ignore toujours aujourd’hui ce qu’il adviendra de la série qui lui aura apporté le succès des 2 côtés de la « Grande plaque » (c’est ainsi que les Québécois appellent l’océan atlantique).

Nombrils-Fin-00002_1000x1580.jpg

Pour l’heure, notre dessinateur s’est lancé en solo cette fois dans une nouveau projet (secret encore). Le défi est double pour lui: travailler seul sur une série (auparavant, il avait toujours un retour « direct » de sa co-auteure) mais aussi parvenir à recapter les lecteurs sur une nouvelle oeuvre…. Pas d’autres informations pour l’heure, si ce n’est une date de publication « probable »: fin 2022!

Nombrils-Fin-00003_1000x1000.png

De son côté, Maryse Dubuc, selon Radio Canada, souhaite que les 3 personnages emblématiques des Nombrils (Jenny, Vicky et Karine) puissent vivre encore une ultime histoire, un épilogue qui amènerait une vraie conclusion pour les lecteurs.

Dont acte, on espère sincèrement donc que cela puisse se faire un jour.

Nombrils-Fin-00005_1000x380.png

Source: Radio Canada

Il était une fois un 26 Septembre ...
Journal de TINTIN

Avec le journal de Spirou, dont nous reparlerons dans cette rubrique plus tard, cet hebdomadaire a formé réellement le ciment du monde du IX Art!  Il fut lancé au sortir de la guerre, en 1946.
Combien de talents n’ont-ils pas éclos au travers de ses pages?

Las! Ce journal cesse de paraître en novembre 1988 : les ayants droit d'Hergé, détenteurs du nom de Tintin, ont en effet décidé de lancer sans Les Éditions du Lombard un nouveau journal, Tintin reporter, qui disparaitra cependant au bout de quelques mois.
Le Lombard lance à son tour un nouveau périodique destiné à remplacer Tintin, Hello Bédé, qui paraitra lui jusqu'en 1993.
 

ANDRE

Je ne sais pas ce que j’ai à penser à André aujourd’hui, ce n’est pourtant pas le prénom de CAUVIN, né il y a plus de 8 décades, figure de proue de l’humour et excellent placement pour le journal de Spirou.  Il fut l'auteur -entre mille séries- des femmes en blanc, de Pierre Tombal, des Tuniques bleues,... C'est le 19 août 2021 qu'il quitta son sol aclot.

Ce n’est pas non plus le prénom de MACHEROT, décédé ce jour en 2008, auteur complet à qui on doit Isabelle avec Franquin (tiens ? André !), Sybilline, Clifton et Mirliton avec… Cauvin.

Quant à André ESPADON, j’ignore qui il est, ce n’est pas un auteur mais bien le secret du premier « Blake et Mortimer » d’E.P.Jacobs qui était paru en son temps dans le journal de Tintin (André Tintin ?).

Identification (2)